mardi 20 janvier 2015

LA LAÏCITE : UN ENJEU PRIMORDIAL

Avant d'engager des actions,  de faire part de nos réflexions, de nos propositions il est bon de réfléchir à certains principes fondamentaux
Aujourd'hui : La laïcité
Copie de l'article de RESPECT MAG  du 14.01.2015
Laïcité : le nouvel enjeu des sociétés multiculturelles
Par: Valérie Aider

Numéro exceptionnel : à l’occasion des 10 ans de Respect mag, Dounia Bouzar, directrice du centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam (CPDSI) nous livre ses observations. Approche éclairée, polémiste et d'actualité. Extrait......

Respect mag : Dounia Bouzar, vous avez été éducatrice à la Protection Judiciaire de la Jeunesse, vous êtes anthropologue... Vous vous intéressez aux questions relatives à la laïcité. Est-elle devenue la priorité d’un mieux vivre ensemble ?

Dounia Bouzar : Vivre ensemble, en France, c’est être laïc. Mais entendons-nous sur ce mot. Il appartient à un cadre légal et signifie que des lois nous régissent. Ces lois permettent de protéger les hommes et les consciences. Et la base de la laïcité, c’est le respect des croyances. Il n’y a pas de laïcité sans liberté et de liberté sans laïcité. Ce cadre doit être enseigné à nos enfants et aux jeunes. Leur rappeler que s’ils ont le droit de pratiquer leur religion en France c’est parce qu’ils doivent respecter la liberté de celui qui ne croit pas. Par exemple, enlever le porc des cantines, pour ne pas faire d’histoires, est une erreur pédagogique. L’enfant doit comprendre qu’il a le droit de ne pas manger de porc parce que son petit copain qui est à côté de lui a le droit d’en consommer. Comment vous transmettez la laïcité à un enfant si vous enlevez le porc de la table ? Ici, le porc est à la base de la transmission de la laïcité...


À LIRE de   Dounia Bouzar
 
 

« Désamorcer l’Islam radical, ces dérives sectaires qui défigurent l’Islam » (Éditions de l’Atelier, 2014).
« Ils cherchent le paradis, ils ont trouvé l’enfer » (Éditions de l’Atelier, 2014).

Magazine complet
ICI 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire